Contact Landauer Direct
Landauer dosimétrie service

Radioprotection du personnel : Quelles sont vos obligations en matière de suivi du personnel ?

Hopital
Santé

radioprotection du personnel médical

LANDAUER propose une gamme de services de dosimétrie répondant aux spécificités de l’ensemble des domaines d’activité du secteur de la santé :

  • En radiologie conventionnelle, un suivi dosimétrique corps entier est nécessaire. L’IPLUS®, grâce à sa très bonne réponse en énergie et angulaire dès 15 keV, permet de couvrir l’ensemble des applications de radiodiagnostique dont la mammographie.
  • En radiologie interventionnelle, les doses peuvent être particulièrement importantes tant aux extrémités (dosimètre cheville, bague dosimétrique MONOBAGUE®) ou à la tête (dosimètre cristallin VISION®).
  • En médecine nucléaire, il est important d’assurer un suivi particulier au niveau des extrémités notamment pour les postes d’injection où l’index et le majeur sont en contact quasi direct avec le radioisotope à injecter. Un dosimètre VISION pour la surveillance du cristallin peut aussi s’avérer nécessaire.
  • En radiothérapie, les énergies générées par les LINAC sont généralement élevées. L’IPLUS, grâce à sa très bonne réponse en énergie jusqu’à Emoy de 6 MeV (soit Emax =18 MeV) permet une mesure précise et fiable de la dose. Dans certaines applications, telles que la neutronthérapie ou la protonthérapie, des neutrons primaires et secondaires sont générés imposant un suivi dosimétrique neutron.

radioprotection du personnel nucléaire
Nucléaire

LANDAUER propose une gamme de services de dosimétrie répondant aux spécificités de l’ensemble des domaines de l’industrie nucléaire :

  • Dans les centrales nucléaires ou la propulsion nucléaire, un suivi dosimétrique corps entier est préconisé. La mesure des rayonnements photons, bêta et neutron est souvent nécessaire pour les travailleurs pénétrant en zone contrôlée. L’IPLUS, grâce à sa robustesse et sa polyvalence, permet de mesurer l’ensemble du spectre tant en photons (ex N16 à 6,6 MeV) qu’en bêta (Sr90/Y90 à Emax : 2,2 MeV) et neutron avec le dosimètre IPLUS & NEUTRAK®.
Radioprotection nucléaire
  • Pour certaines opérations de maintenance, la surveillance des extrémités (bague dosimétrique MONOBAGUE pour photon et bêta ou IPLUS poignet pour photon, bêta et neutron) est nécessaire. Le dosimètre cristallin VISION est de plus en plus requis suite à l’abaissement de la limite aux cristallins dans certaines opérations, comme le remplacement ou la maintenance des générateurs de vapeur.
  • Dans le cycle du combustible, l’IPLUS est systématiquement utilisé pour tout travailleur classé. L’IPLUS poignet ou le dosimètre MONOBAGUE sera utilisé lors des opérations telles que les manipulations en boîte à gant, complété éventuellement par un dosimètre VISION en fonction des résultats de l’étude de poste.
  • En outre, le dosimètre CRITICITÉ peut s’avérer obligatoire dans les INB fabriquant ou retraitant le combustible comportant un risque criticité.

Radioprotection industrie
Industrie

radioprotection du personnel en industrie

De nombreux domaines de l’industrie utilisent des sources de rayonnements :

  • le contrôle non destructif (ex. : gammagraphie) permettant de contrôler la structure d’un composant métallique ou de soudure. Cette technique utilise notamment des sources d’iridium 192 ou de cobalt 60, dont l’activité peut atteindre quelques dizaines de Térabecquerels
  • la mesure de l’épaisseur, de la densité, de l’humidité ou de la composition de différents matériaux et de différentes surfaces grâce aux jauges nucléaires. Des sources radioactives, comme le césium 137, l’américium 241, le béryllium (émetteur neutron), le radium 226 ou le cobalt 60, sont couramment utilisées. Ces techniques sont utilisées en géologie et notamment pour la prospection pétrolière, ou dans les travaux publics (construction de routes et de bâtiments)
  • le transport de matière radioactive
  • l’industrie radiopharmaceutique produisant généralement des sources radioactives non scellées pour un usage en médecine nucléaire à des fins diagnostiques ou thérapeutiques,
  • le contrôle de la sécurité des personnes et des marchandises notamment dans les infrastructures critiques
  • la stérilisation du courrier ou des denrées alimentaires pour leur préservation, utilisant souvent des sources de Cobalt 60, et mettant en jeu des doses d’irradiation des aliments variant de 30 Gy à 50 kGy
  • l’industrie NORM…

Compte-tenu de la diversité des applications, nous vous apportons notre expertise pour vous conseiller sur le suivi dosimétrique adapté. La nature de la source de rayonnement, l’isotope, son activité, son état sont des paramètres importants.

radioprotection du personnel de recherche et éducation
Recherche et éducation

Ce domaine couvre les activités de recherche dans les laboratoires pharmaceutiques, les universités, les organismes de recherche (ex INSERM, CNRS, INRA). Les sources de rayonnement utilisées peuvent émettre différents types de rayonnements (X, gamma, bêta et neutron) et une étude de poste est souvent nécessaire pour définir le suivi dosimétrique adapté.

LANDAUER vous accompagne dans cette démarche.

radioprotection du personnel de recherche et éducation

radioprotection du personnel vétérinaire, dentaire et radiologie
Dentistes, vétérinaires, cabinets de radiologie

radioprotection du personnel vétérinaire, dentaire et radiologie
Le Code du travail impose la mise en œuvre d’une surveillance de l’exposition aux rayonnements ionisants des travailleurs – qu’ils soient salariés ou libéraux – via le port de dosimètres individuels, dès lors que ces personnes sont susceptibles d’être exposées.

Les radiologies dentaire et vétérinaire sont soumises aux mêmes exigences de radioprotection que les autres actes de radiologies.

Pour les activités dentaires, plus de 50 000 travailleurs ont été suivis en 2016. Parmi eux, plus de 200 ont reçu une dose supérieure à 1 mSv.

Pour les activités vétérinaires, la même année, sur 20 000 travailleurs suivis, 36 ont reçu une dose supérieure à 1 mSv.

La proportion de travailleurs exposés à une dose supérieure à 1 mSv – bien que faible – montre cependant que des expositions anormales ne peuvent pas être exclues. Le dosimètre représente une «assurance tranquillité» et donne des garanties à l’employeur et à ses employés qu’ils évoluent dans un environnement sûr.

Notre pack DOSIBOX® facilite ce suivi obligatoire et vous fait gagner du temps. Il associe suivi individuel pour vous et votre équipe, dosimétrie d’ambiance et dosimètre témoin conformément aux exigences de la réglementation et des normes en vigueur.

Ce suivi peut être complété par un suivi dosimétrique bague et cristallin notamment en radiologie vétérinaire. Il est souvent en effet nécessaire de tenir l’animal pendant le scan. La proximité du générateur rayons X augmente fortement l’exposition, les doigts étant parfois directement placés dans le faisceau.

Autres domaines

Les activités suivantes peuvent nécessiter également le port d’un dosimètre :

  • Immobilier : les experts immobiliers utilisant un analyseur de plomb dans les peintures. Cet analyseur permet d’établir un Constat de Risque d’Exposition au Plomb (CREPou plus communément de diagnostic plomb obligatoire dans toute habitation édifiée suivant un permis de construire antérieur au 1er janvier 1949. Une source de Cobalt 57 ou Cadmium 109 de plusieurs centaines de MBq est utilisée. L’utilisation d’une bague dosimétrique MONOBAGUE est recommandée sur la main qui porte l’appareil.
  • Utilisation d’analyseur de métaux par Fluorescence X : port d’une bague dosimétrique MONOBAGUE recommandé sur la main qui porte l’appareil.
  • Gestion de situation de crise (pompiers et sécurité civile).
  • Inspection/Contrôle qualité externe et interne dans les installations nucléaires et les établissements de santé.